00:33
12 Décembre 2017

Baromètre AGF-AFPC : Quels conducteurs sommes-nous ?

telephone_trafficLes Français reconnaissent un certain relâchement dans leur comportement au volant
Le baromètre AGF-AFPC rend compte chaque année depuis 2005 de l’image que se font les conducteurs français d’eux-mêmes.
Après plusieurs années de prise de conscience de la dangerosité de certains comportements au volant, les réponses à l’enquête 2008 démontrent un certain relâchement des Français. La quatrième édition du baromètre annuel AGF-AFPC (Association Française de Prévention des Comportements au volant) montre que l’image qu’ont les Français d’eux-mêmes au volant laisse apparaître des comportements à risques toujours aussi présents*.

Individuellement, l’image que se font les Français d’eux-mêmes au volant se dégrade : 85% se considèrent comme de bons voire de très bons conducteurs (89% en 2007 et 91% en 2006). Seulement 36% des Français considèrent les automobilistes Français dans leur ensemble comme de bons conducteurs (46% en 2007). Pourtant, les Français se voient un peu moins agressifs au volant que les années précédentes (55% en 2008 contre 60% en 2007 et 61% en 2006). La courtoisie au volant, qui semblait avoir progressé en 2006 et 2007, retrouve en 2008 son niveau de 2005 (les Français sont peu courtois au volant : 54% en 2005 ; 58% en 2006 et 2007 ; 54% en 2008).

barometre-agf-afpc-1

Stop

Les Français marquent le stop. 98,1% d’entre eux l’affirment. Mais seulement 85,1% s’arrêtent toujours au stop, 13% se contentent de s’arrêter souvent et 1,9% admettent ne respecter le stop que rarement voire jamais.

Téléphone
Les Français ont du mal à raccrocher. 25% d’entre eux avouent téléphoner en conduisant sans kit mains libres. Quant aux 30% qui disent téléphoner au volant avec un kit main libre, leur comportement, même toléré, reste une pratique dangereuse.

Alcool
De 2005 à 2007, la proportion de conducteurs français reconnaissant conduire souvent ou de temps en temps après avoir consommé des boissons alcoolisées avait largement baissé, passant de 12,8% en 2005 à 9,7% en 2007. En 2008 les Français retrouvent leur mauvais score de 2005 : 12,6%. Toutefois, notons que la tendance à l’amélioration constatée les années précédentes se confirme chez les 18-24 ans (-4,2% par rapport à 2007).

barometre-agf-afpc-2

Vitesse
En matière de vitesse, les Français semblent retrouver la mémoire. En effet, les premiers radars automatiques ont été installés en 2003. Deux ans après, en 2005, les Français étaient 73% à reconnaître qu’ils dépassaient, souvent ou parfois, les limitations de vitesse avant leur mise en place. En 2008, soit 5 ans après les premiers radars, ils sont 83%. Depuis l’installation des radars, les Français se disaient de plus en plus respectueux des limitations de vitesse (77% en 2005, 82% en 2007). Mais en 2008, ils ne sont plus que 79%.

Permanence de comportements irresponsables
Les conducteurs français ont encore beaucoup de progrès à réaliser pour adopter un comportement responsable. Pour les Français il semble plus grave de gêner la circulation en se garant en double file que de gêner les piétons en se garant sur le trottoir. En effet, 32% des Français avouent se garer souvent ou parfois sur le trottoir (36% en 2007), mais ils sont un peu moins de 20% à se garer en double file.Plus d’un tiers d’entre eux (36,7%) ne changent en rien leur comportement lors d’un pic de pollution. Une fois redevenus piétons, 92% des Français se plaignent des automobilistes qui ne les laissent pas passer à un passage piéton

Sondage réalisé par l’institut Ad’Hoc Research par téléphone entre les 24 et 30 octobre 2007 auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie professionnelle du chef de famille), après stratification par région et catégorie d’agglomération. Ces personnes possèdent le permis automobile et disposent / possèdent un véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *