14:33
20 Octobre 2017

Un plan vélo mis en place à Valenciennes sans communication préalable

contre-sensNotre association « Citoyenneté routière » dans le cadre d’une commission « vélo » en mairie de Valenciennes a participé avec d’autres associations dont l’ADAV (Association Droit au Vélo ), à l’élaboration du nouveau plan de circulation dans Valenciennes, et notamment à l’aménagement cyclable.
Normalement ce plan devait être mis en place au printemps, à grand renfort de pub, et de diffusion de tracts aux entrées de la ville. Notre association avec tous nos adhérents nous étions engagés, au côtés de l’ADAV, à participer à cette communication.

Depuis le 12/12/07, plus de nouvelles de la mairie !!

À notre grande surprise, depuis début juillet nous avons vu apparaître une signalisation au sol indiquant des contresens cyclables, ce plan de circulation a été effectivement mis en place lundi 7 Juillet, sans communication préalable de la municipalité (à part un bref article dans la Voix du Nord) la police municipale n’était pas au courant quelques jours auparavant.

Nous regrettons que le lancement d’un tel dispositif, qui va entraîner des changements de comportements de tous les usagers de la route, soit réalisé avec tant de « légèreté ». Cependant il a le mérite d’exister et nous nous devons d’y participer.

Nous avons invité nos adhérents à se joindre à nous en vélo ou à pied, place de la poste à Valenciennes ce lundi 7 juillet à 18h avec un tee-shirt blanc. Une fiche  » LE BON SENS DES CONTRE-SENS  » (fiche de l’ADAV) a été distribuée à cette occasion.

Notre association Citoyenneté Routière a écrit à la municipalité pour leur rappeler que nous voulons une véritable politique du vélo pour plus de sécurité.

3 commentaires

  • ce plan de contre-sens cyclables est un non-sens total. Il remet gravement en cause la securite des cyclistes qu il est cense defendre.

    Un cycliste ou qui essaie de l etre.

    Reply
  • Le contresens cyclable fait peur. C’est pourtant un aménagement très sûr, très répandu en Europe du Nord et aussi à Strasbourg. Depuis peu, il se développe sur la métropole lilloise.
    Les analyses d’accidents montrent que le risque d’accident frontal – où le cycliste à contresens heurte de front le véhicule venant en face – est quasi nul. Les usagers se voient mutuellement en se croisant et ralentissent.
    En cas d’ouverture inopinée d’une portière de voiture, le cycliste heurte le plat de la portière qui se referme sur elle-même.
    Le principal danger vient des traversées et des entrées et sorties des contresens.

    IL FAUT QUE LES AUTOMOBILISTES SOIENT INFORMES ET RESPECTENT LA LIMITATION A 30KM

    Reply
  • Non le contre-sens ne fait pas peur, s’il est correctement mis en place et s il laisse a chacun sa bande de circulation. Vous me faites rire avec l Europe du Nord. Allez-y voir et vous constaterez la difference.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *