14:24
29 Juin 2017

« DYNAMOBILE » à Valenciennes

Dynamobile08-Aff4Le 24 Juillet dernier, le maire de Valenciennes et quelques élus ont reçu à l’hôtel de ville les 150 cyclistes de « Dynamobile » (Belges pour la plupart) qui faisaient étape à Valenciennes à l’occasion de leur périple annuel. (lire l’article de la VdN du 25/07).

Le message que cette association délivre tout au long de son parcours (600km cette année) est une plaidoirie pour « que les cyclistes, enfants et adultes, puissent rouler en sécurité. Plus que jamais, compte tenu du coût du carburant, les décideurs politiques doivent prendre les cyclistes en compte dans tous les aménagements de voierie. Les besoins en aménagements cyclistes sont nettement moins coûteux que les dépenses consenties pour la voiture »

Au cours de la réception à laquelle étaient aussi présentes notre association « Citoyenneté routière » ainsi que l’ADAV, le maire a réaffirmé la volonté de la municipalité de promouvoir le vélo comme moyen de déplacement dans Valenciennes, malgré les difficultés rencontrées. Certains élus ont même fait le pari de venir à vélo à la prochaine réunion du Conseil municipal !!

Espérons que « Dynamobile » ait pu « dynamiser » leur ardeur et leur volonté de changer les habitudes des Valenciennois en matière de déplacements urbains

Le lendemain, j’ai accompagné, sur l’étape Valenciennes-Condé, le peloton de « Dynamobile », et tout en roulant, j’ai pu discuter avec l’un ou l’autre, des problèmes rencontrés par les cyclistes et de la place du vélo dans nos pays ou villes respectifs. L’ambiance était très sympathique, les échanges intéressants.

Dans Condé, j’avoue avoir eu honte d’être Français face aux réactions verbales ou au comportement de certains automobilistes !!

Pour plusieurs interlocuteurs belges, nous Français, n’avons pas la « mentalité cyclo ». L’un d’eux m’a dit ne pas comprendre qu’un automobiliste puisse se fâcher parce qu’il ne peut pas doubler le cycliste qui le précède dans une rue trop étroite pour le faire sans danger.

Un autre me disait qu’en Belgique il avait fallu 3 années pour que changent les mentalités.

Alors, prenons patience !!

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *