00:25
12 Décembre 2017

Étape 7 – Saint-Romain / Saint-Gengoux-le-National

11235044_835673663195721_176878410754504766_n

Résumé du matin

On est dimanche et on a droit à un petit déjeuner de rois. Le « continental – breakfast » des Mercure et autres Carlton lillois peuvent aller se faire voir.

Après une ascension Saint-Romain bas et le même, haut, par Benjamin et deux trois stakhanovistes, neuf vaĺroquiens s’élancent à 8h45 pétante vers Saint-Gengoux : juste le quart d’heure maingeois par rappooort à l’horaire prévu…
On s’affaire en cuisine pour la salade de lentilles : Nougaro le disait : « Rien n’est plus beau que les mains d’une femme dans les lentilles ».

Comme on dit dans les pelotons, on a changé de braquet. Le nombre de bouches à nourrir impose une logistique d’enfer intégrant deux lieux de consommation pour le midi : d’une part les cyclistes, d’autre part la caravane.
Pour une lecture plus confortable et surtout pour permettre au plumitif de se restaurer lui aussi, aujourd’hui, qu’on se le dise, et si notre web master préféré, Romain est opérationnel, il y aura le blog du matin et le blog du soir.

Bon appétit !

Résumé de l’après-midi

Le jambon de Bourgogne dégusté dans un ancien hangar de la gare de Saint-Gengoux, terme de l’étape, située sur le trajet de la voie verte, c’est top.

Le déjeuner à peine terminé, les enfants piaffent pour aller à la rencontre des rouleurs. Et tant pis s’il fait chaud. Depuis le temps qu’ils se le sont imaginé, c’est pas 38/40 degrés qui vont les arrêter !
Des 11 enfants et des 4 parents, lesquels auront le plus souffert ? N’essayez pas de les interroger, ils ne diront rien.

Au camp de base, on profite d’un petit vent presque rafraîchissant mais il vient du Sud et les derniers km vont éprouver les organismes.

À l’Operabus, on attend le client. On est dimanche et la voie verte Chagny – Cluny qui est habituellement la sortie dominicale des familles avec trottinettes , rollers, vélos avec stabilisateurs, skates, et j’en passe, est quasi déserte. Décidément, la canicule ne nous aide guère !

Qu’à cela ne tienne, à 16h27, le groupe est annoncé, les rouleurs cèdent la place aux sprinters, la moto remonte, tous Warning dehors, le bitume. Bref une belle étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *