14:36
20 Octobre 2017

Étape 12 – Saint-Marcel-d’Ardèche / Roquemaure

IMG-20150710-WA0005

Pour préparer cette dernière étape, le briefing d’hier soir était particulièrement dense. Une fois les consignes mises au point et transmises (comment dites-vous : entendues de tous ? Ça, c’est vous qui le dites…) des discours improvisés ont permis de mettre à l’honneur :

– les petites mains de la restauration (l’ambiance générale leur doit beaucoup);
– les petites mains de la « com », au boulot sur leurs ordis depuis plus d’un an;
– les petites mains de l’animation, leur jeu de l’oie et leurs cocottes;

Sans oublier les enfants qui se sont vus décerner les 12 médailles d’or de Val’Roq.

À 8h, ce vendredi10 juillet, France Inter parlait de la rando mémoire et de la campagne – positive – sur la ceinture dans les autocars.

à 8h30 tapante, enfin presque, tout le monde était en place pour quitter Saint-Marcel;

à 10h, la place de la Pousterle se décorait de véhicules un peu particuliers : un bus transformé en opéra, un Vito transformé en studio de télévision, des camping cars habituellement invités à se garer ailleurs. La halle quant à elle était occupée par des cyclistes en herbe et aussi de grandes tables pour accueillir une centaine de convives;

à 11h, France 3 Languedoc Roussillon est là pour le direct. Manque que les cyclistes qui sont annoncés sur zone.
On aura compris que le blog du jour comportera une seconde partie…

Donc : à + dans ‘ l’ bus !
Telle est ma signature depuis un an dans nos échanges entre organisateurs.

Une cérémonie sur l’aire de repos de l’autoroute A9 de haute tenue a rassemblé les bénévoles de l’association, les cyclistes de Val’Roq, les membres de l’Opérabus, le représentant de la préfecture du Gard et M le maire de Roquemaure ; notre marraine et partenaire de l’association « Épilepsie France » Marion Clignet, championne du monde cycliste, les pompiers et secouristes du Gard, très investis en 1995, des familles espagnoles éprouvées par cet accident et de nombreux habitants de Roquemaure présents alors au côté des secouristes de la Croix Rouge.

En redescendant de l’aire de repos, sur la place de la Pousterle, ont alterné les mini concert dans l’Operabus (« Ombra mi Fu » de Haendel notamment), le lâcher de ballons colorés avec au milieu, 23 ballons blancs, plus gros, symbolisant les 23 victimes et une messe à l’église de Roquemaure.

Après un dernier repas partagé avec des Roquemorois, une nuit dans la salle polyvalente et, cerise sur le gâteau, un plongeon matinal dans la très belle piscine municipale ouverte pour nous ( un grand merci), c’est la dispersion, mais sûrement pas l’oubli.

On s’est souvenu de 1995
On se souviendra de 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *